Catégories
Municipales Paris 2020

Le programme des candidats à la Mairie de Paris au sujet des nuisances sonores

Anne Hidalgo

Son Bilan

  • Une action concentrée sur le trafic routier au niveau du périphérique.
  • Peu de verbalisations : « En 2019, les verbalisations pour tous types de nuisances sonores ont été multipliées par 3 par rapport à 2018, mais elles ne s’élèvent qu’à 5053 amendes, soit 21 amendes par mois par arrondissement. »
  • Un soutien assumé aux établissements de nuit : « Près de 10 ans après les états généraux de la nuit parisienne, qui s’étaient tenus en réaction à l’interpellation du collectif « Quand la nuit meurt en silence », les Parisiennes et les Parisiens ont développé un autre rapport à la nuit, grâce à l’ouverture de nouveaux lieux : établissements de nuit pour se divertir (…). Paris est redevenue une capitale vivante de la nuit. À l’image de la ville, la nuit parisienne est aujourd’hui plus festive, plus diverse, plus culturelle mais aussi plus solidaire. L’enjeu reste aujourd’hui de trouver l’équilibre entre tranquillité des riverains et maintien d’une vie nocturne animée, pour que chacune et chacun y trouve son compte à tout moment. »

Ses propositions

  • Verbalisation des deux roues et des véhicules trop bruyants,
  • Intervention de la police municipale en cas de tapage nocturne dans la rue,
  • Création du premier « Code de la nuit » en Europe .
    « Rédigé par toutes les parties prenantes de la Nuit, il portera sur la réduction des risques liés à l’alcool et aux drogues, sur la réduction des nuisances (de bruit comme de propreté) et le refus des discriminations. Un code pour mieux vivre la nuit, un code pour faire attention à soi et aux autres. »
  • « Nous créerons un permis à point pour les établissements de nuit afin d’éviter les fermetures administratives imposées par la Préfecture en facilitant le dialogue préalable avec les riverains, notamment grâce à l’installation de capteurs sonores pour objectiver les situations de gêne. »

Pour en savoir plus, consultez le Programme d’Anne Hidalgo et les sujets développés ci-dessous :

Rachida DATI

  • Créer une police municipale chargée d’assurer la tranquillité des parisiens.
  • Lutter contre les pollutions visuelles et sonores qui nuisent au sommeil et au bien-être mental des habitants de la capitale.
  • Encadrer strictement les horaires de chantier pour limiter les nuisances subies par les riverains.

Propositions recueillies page 22 du Programme de Rachida DATI.

Agnès BUZYN

  • Lutter contre le bruit à Paris : installer, enfin, des « radars sonores » pour verbaliser les voitures et les deux roues trop bruyants.

Proposition recueillie page 5 du Programme d’Agnès BUZYN.

Cédric VILLANI

  • Garantir la tranquillité et la sécurité dans l’espace public grâce à 4500 policiers municipaux présents dans tous les quartiers de la ville (page 3 du programme). À terme, (…) une partie des agents deviendront des Agents de surveillance de la voie publique (ASVP), en charge principalement de la lutte contre les bruits de voisinage, du constat des contraventions au code de la route ou de la verbalisation du stationnement gênant.
  • Dans des petits quartiers, transformer les principales intersections en grandes places réservées aux piétons, aux enfants, aux familles, avec une circulation réservée aux résidents et aux véhicules de livraison, qui doivent rouler au pas, afin de diminuer le niveau du bruit et de la pollution. (page 20 du programme)
  • Privilégier des matériaux permettant la réduction des nuisances sonores pour chaque nouvel aménagement sur la voie publique.
  • Interdire la poursuite de travaux en soirée, sauf urgences justifiées, lorsqu’ils occasionnent des nuisances sonores.
  • Financer la rénovation de logements des Parisiens qui habitent à proximité du périphérique, dont 40 000 d’entre eux sont exposés quotidiennement à des niveaux de bruit qui excèdent les valeurs limites règlementaires, par le biais d’OPAH.
  • Contrôler et verbaliser les véhicules qui ne respectent pas les normes sonores autorisées grâce au déploiement de la police municipale et à l’utilisation de radars méduses (page 43 du programme).
  • Augmenter les aides pour l’isolation acoustique des établissements « festifs ».

Propositions recueillies dans le Programme de Cédric VILLANI.

David BELLIARD

  • Transformer le périphérique en boulevard urbain.
  • Engager un vaste plan de rénovation énergétique et phonique des logements pour faire baisser les émissions de CO2, les factures d’électricité et le bruit.
  • Tolérance zéro aux infractions commises par les motards et scooteristes, avec une attention particulière au bruit qu’ils produisent. Car à Paris, le bruit, c’est jusqu’à 11 mois d’espérance de vie en moins et des troubles de l’audition, du sommeil, des retards dans le développement cognitif des enfants, des maladies cardiovasculaires.
  • Pour une métropole 100% cyclable.

Propositions recueillies dans le Programme de David BELLIARD.

Danielle SIMONNET & Vikash DHORASOO

  • Prioriser les modes de déplacement doux, d’abord la marche, puis le vélo, puis les transports collectifs, afin d’éviter autant que possible l’usage des modes de transport individuels motorisés.

Proposition recueillie dans le Programme de Décidons Paris.

Serge FEDERBUSCH

  • Rouvrir la voie Pompidou (voie sur berge) à la circulation et rendre les quais hauts, c’est-à-dire la voie surplombant la Seine (quais de la Mégisserie, Senghor, Mitterrand), semi-piétonne. Seuls les piétons et vélos seront autorisés tandis que la voie expresse permettra aux taxis et bus, par des accès réaménagés, de charger leurs usagers et clients.

Proposition recueillie dans le Programme de Serge FEDERBUSCH.

Marcel CAMPION

  • Rouvrir aux voitures, en semaine, les voies sur berges et les tunnels qui ont été fermés à la circulation.
  • Faire construire des parkings-relais en périphérie de la capitale.

Propositions recueillies dans le Programme de Marcel CAMPION.


Candidats et soutiens des candidats, n’hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire ou complément d’information.
Vous pouvez également répondre à nos questions :